Les Promesses de nos Lendemains, Tiphaine Hadet, City Editions.

 » Je retourne sur le message de Stéphane. Les commentaires des membres commencent à affluer, alors qu’il n’est en ligne que depuis quelques minutes. Je me pose la question de savoir comment font tous ces gens pour être à la fois avec leur famille, en train de regarder un film ou de dîner, et rédiger des commentaires aussi rapidement. Les gens doivent tout faire avec leur ordinateur, y compris manger, boire et aller aux toilettes. Ça me parait inconcevable. »

« Nous flânons comme deux touristes. Je défie quiconque à cet instant de deviner ce que nous traînons dans nos mollets. Un divorce, trois enfants, une leucémie, un changement de pays, un renouement forcé avec une famille coincée, un concours d’écriture, des amis virtuels, Julien Doré et certainement une bonne dose de cellulite pour ma part, chose dont Claire a toujours été dépourvue. »

J’attendais ce jour avec impatience ! La sortie du nouveau roman de Tiphaine Hadet. Depuis la lecture de son premier roman, Le Bonheur arrive toujours sur la pointe des pieds, je suis les nouvelles de l’autrice sur les réseaux sociaux. Je remercie l’autrice ainsi que sa maison d’édition, City Editions, de m’avoir permis de faire partie du panel des chroniqueurs et blogueurs à avoir lu le roman avant sa sortie. Quel plaisir de le lire en avant-première ! J’ai ouvert l’enveloppe avec délicatesse, comme une enfant devant un cadeau de Noël. Que j’ai savouré cet instant ! Le côté rétro de la couverture, des couleurs pastelles nous ramènent à une autre époque : j’adore ! Je n’ai qu’une hâte : découvrir ses personnages et l’histoire qu’ils ont à nous livrer…

Valentine est mariée à Franck. Ensemble, ils élèvent leurs trois enfants. Pourtant, Valentine vit avec une épée de Damoclès : Franck l’avait prévenue, il la quittera le jour de ses trente-sept ans. Ce jour arrivé, voilà Franck prenant le large pour un autre continent, laissant Valentine seule avec ses trois enfants. Ils vont devoir apprendre à vivre différemment. La maman célibataire est épaulée par Léa, une amie virtuelle du groupe de lecture qu’elles suivent toutes les deux. Un concours : écrire les paroles d’une chanson pour Julien Doré. Le défi est lancé : « Si tu le fais, je le fais ».

Comme j’ai déjà pu le suggérer sur ce blog, l’écriture de Tiphaine Hadet est comme un bonbon, qui, en fondant, révèle différentes saveurs. Dès les premières pages, on entre dans l’intimité de cette famille qui n’en est plus une pour longtemps. Livre feel good, assurément, avec des pointes de réflexion sur la façon dont nous choisissons de vivre notre passage sur terre. Bien-sûr, l’omniprésence de Julien Doré dans ce roman n’a pu que me plaire, moi qui suis une véritable fan de ce chanteur, de ses chansons et de son style. La soirée organisée à la fin du roman m’a replongée dans mes propres souvenirs… J’ai participé à un concours (il fallait proposer deux questions à lui poser) et j’ai été choisie – aux côtés de six autres journalistes d’un jour – pour lui poser, donc, mes deux questions, dans sa suite, à l’Hotel Majestic sur la Croisette…

Vous ne pouvez que lire ce roman en suivant les titres des chapitres pour créer votre playlist… Si le début du roman pourrait être accompagné par Mon Apache, vous pouvez faire quelques pas de danse sur Soirées Parisiennes à la fin de ce roman. Un joli pied de nez à la vie ! 

Publicités

Un commentaire sur “Les Promesses de nos Lendemains, Tiphaine Hadet, City Editions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s