Prix Nouvelles voix du polar Pocket, Qui a tué Heidi?, Marc Voltenauer.

« Les femmes, il les adorait. Il vénérait ce qu’elles étaient. Dans la réalité, tout était plus compliqué. Il avait essayé. Il avait su les séduire avec son visage d’ange. Mais ça finissait toujours mal. Incapable d’être un homme, un vrai, au moment où ça comptait. Il voguait de convenues en désillusions. Les femmes, il les détestait. Un combat intérieur sans échappatoire… L’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère n’aurait jamais pu imaginer à quel point l’amour et la haine pouvaient être si proches. »

« Au même moment, il entendit le chien donner de la voix. Un aboiement inhabituel, anxieux. Antoine se mit à courir, arrivé au sommet d’un talus, il aperçut les vaches attroupées. Vincent cherchait à les chasser pendant que Cédric tentait de caler Flicka qui hurlait à la mort. Il s’approcha à grandes enjambées et découvrit un spectacle désolant. Heidi gisait dans une mare de sang, la gorge tranchée. »

Comme je l’ai écrit dans mon article précédent, je fais partie du jury des lecteurs pour Pocket. Par quel roman commencer ? Je ne connaissais aucun des quatre auteurs sélectionnés. Je décidai de jeter mon dévolu sur Qui a tué Heidi ? de Marc Voltenauer. Je n’ai pas voulu lire les résumés sur la quatrième de couverture afin de découvrir pleinement, sans aucun a priori, ces polars. Afin de laisser un maximum de suspense pour vous, lecteurs, je ne m’attarderai pas sur un résumé qui pourrait vous gâcher la découverte de ce roman. Si vous voulez en savoir plus, ou que vous l’avez lu, je vous invite à m’envoyer un message via la rubrique contact. J’échangerai avec grand plaisir avec vous !

L’inspecteur Andréas Auer s’éprend d’une nouvelle passion: le monde agricole et plus particulièrement l’élevage de vaches. A Gryon, petit village tranquille des Alpes vaudoises, il accompagne des amis paysans qui espèrent, avec leur vache Yodeleuse, remporter le premier prix. Pendant ce temps, « l’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère » préparait une vengeance, alors que Litso Ice, tueur à gages, arrivait tout droit de Russie…

Les premiers chapitres sont déconcertants: plusieurs personnages, plusieurs histoires, dont on ne voit aucun lien apparent. On suit ces personnages et notre imaginaire fait le reste. Puis, au fur et à mesure, on comprend. Les chapitres se resserrent, laissant une sensation incroyable au lecteur d’être lui-même pris au piège de l’histoire. Un roman singulier, où le suspense est à son comble jusqu’à la fin. On croit à plusieurs reprises avoir trouvé la clé de l’énigme, mais touujours un rebondissement vient ébranler notre résolution.

Un commentaire sur “Prix Nouvelles voix du polar Pocket, Qui a tué Heidi?, Marc Voltenauer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s