Philippe Lechermeier & Christian Roux, Histoires à Piocher, Seuil Jeunesse.

« -Choisir, pourquoi faut-il toujours choisir ? se lamentait-il en songeant à toutes les vies qu’il aurait pu avoir. Plutôt que de trancher, persuadé qu’il fallait qu’il goûte à tout ce que le monde lui offrait, il rassembla le peu de choses qu’il possédait, s’acheta une vieille camionnette et du jour au lendemain il partit, enivré par ces milliers d’existences possibles… »

« Mais qui est-ce qui m’a fichu un auteur pareil ? Il y a pensé ou quoi ? Comment est-ce que je vais faire, moi, pour monter tout en haut de cet immense gâteau ? Je n’ai plus vingt ans, je ne suis plus un jeune premier. Alors, un gâteau géant avec, au sommet, la maison de la mère-grand, vous imaginez ? Non, cet auteur, vraiment, je ne le sens pas … Pourtant, n’allez pas croire que je fais la fine bouche. Les rôles difficiles, ça ne m’a jamais fait peur. Pendant ma longue carrière de loup, il faut voir comme j’ai enchaîné les histoires ! J’ai obtenu les plus grands rôles, j’ai connu le succès et la gloire ! Les Trois petits cochons, Le Loup et les sept chevreaux, Pierre et le loup, Le Loup-garou, Le Loup et l’agneau, tout ça, c’est moi ! Moi, moi, moi ! »

Que le temps passe vite ! Voilà que depuis Halloween, nous voilà (presque) engagés dans la période de l’Avent. Un mois que je n’ai pas vue passer, avec de nombreuses occupations (maintenant que j’ai un jardin, mes livres doivent partager mon temps libre avec mes nouvelles résidentes Mesdames les Plantes). Est arrivé dans ma boîte aux lettres ce beau livre illustré. Je remercie Babelio et Seuil Jeunesse pour cet envoi, qui m’a plongée en enfance, de l’ouverture du paquet jusqu’à la lecture du dernier conte. A partir d’aujourd’hui, et jusqu’à Noël, je vous présenterai des idées cadeaux, à glisser sous le sapin, et ce livre a toute sa place sous n’importe quel sapin, que vous ayez ou non des enfants… A la fin de cette chronique, retrouvez un paragraphe spécial : pourquoi offrir ce livre à Noël, et à qui ?

Un résumé est compliqué pour ce recueil de contes, mais sa démarche est singulière. L’auteur est parti des illustrations de Christian Roux. Pour chacune des images présentes dans ce livre, il a décidé qu’elle illustrait soit le début, soit un évènement, soit la chute d’une histoire. Les thèmes sont variés, autour de l’enfance et de la construction de soi. Des jouets personnifiés aux incroyables monstres de l’imaginaire enfantin qui prennent vie, chaque conte trouvera sa propre résonnance en fonction du vécu du lecteur.

Pourquoi offrir ce livre à Noël, et à qui ? Les illustrations sont belles, tantôt très concrètes, tantôt plus poétiques. Les histoires imaginées autour de ces illustrations présentent plusieurs niveaux de lecture. Aussi, ce livre est à offrir à tous ceux que vous aimez ! Les plus petits découvriront des histoires de leur temps, alors qu’ils jouent avec leurs jouets et leur prêtent des caractère humains. Les adolescents réfléchiront sur cette période de l’enfance, et au fait de grandir et de renier cette part d’enfant. Les adultes quant à eux, seront touchés, éprouvant une certaine nostalgie pour cette période, se remémorant les souvenirs heureux, en regardant – peut-être sont-ils encore là – leur(s) doudou(s) fétiches, l’amour de leur vie, comme les qualifie l’auteur du livre.