Clarisse Sabard, Et nous danserons sous les flocons, Charleston.

« Quelle idiote ! J’étais persuadée que mon mari m’invitait au restaurant pour fêter notre anniversaire de mariage (certes, avec trois jours d’avance). Clairement, ce n’était pas une de mes intuitions les plus brillantes. Pourtant, tous les signes étaient réunis pour m’induire en erreur. A commencer par le fait que Philippe avait choisi notre restaurant préféré, un endroit avec un jardin chaleureux aux buissons semés de guirlandes colorées. L’intérieur aussi était charmant, avec ses bougies, ses nappes blanches et le piano dans un coin de la salle. L’ambiance parfaite. Aussi, avant même de choisir nos plats, je commandai deux coupes de champagne au serveur. »

« Le temps, ma chérie, c’est comme un flocon de neige. Pendant que tu le regardes sans rien faire, il fond. Et ensuite, il ne reste que des regrets. »

Passer les vacances de fin d’année sans lire un roman de Noël, c’est un peu comme fêter un anniversaire sans bougie ! Cette année, j’avais pris de l’avance avec Love me doux de Alice Quinn et de Sandra Nelson, qui s’était avéré être un véritable coup de coeur ! Pour patienter entre les deux réveillons, j’ai jeté mon dévolu sur ce roman de Clarisse Sabard. Un plaid, quelques bougies, le sapin illuminé et la boîte de gateaux confectionnés durant la période de l’Avent, j’étais prête à entrer dans cette histoire aux personnages attachants…

Valentine va fêter ses seize ans de mariage avec Philippe ! Alors qu’elle s’attend à ce qu’il la redemande en mariage, la soirée prend une autre tournure… Valentine doit apprendre à vivre seule. Elle rejoint ses parents à Vallenot – village de son enfance – et en profite pour se lancer dans la carrière d’enseignante, carrière qu’elle souhaitait embrasser depuis toujours. Alors qu’elle pense ne plus pouvoir faire confiance à un homme, ses soeurs et sa famille vont lui ouvrir les yeux…

Un roman lu en deux temps, trois mouvements. On tombe de haut avec Valentine puis, comme elle, on rebondit, lisant avidement les pages qui défilent. Au-delà d’une histoire de coeur, c’est l’histoire d’une famille que nous propose Clarisse Sabard, avec son lot de surprises et de difficultés. Une chose est sûre, j’ai eu beaucoup de mal à quitter ces personnages hauts en couleur !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une belle soirée, dernière de 2021 ! A l’année prochaine, avec plein de surprises !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s