Petit-déjeuner littéraire avec Julien Sandrel, le 30.10.19, Cultura Toulon.

Aujourd’hui, mercredi 30 octobre, j’ai eu la chance de participer, avec neuf autres conviés, à un petit-déjeuner en compagnie de Julien Sandrel, l’auteur de La chambre des merveilles, dont je vous ai parlé il y a quelques temps ici: https://hipelos.home.blog/2019/07/19/la-chambre-des-merveilles-julien-sandrel-calmann-levy/

Bien-sûr, et comme promis à l’auteur lors de notre rencontre précédente à Nancy, la chronique de son dernier roman, La vie qui m’attendait, suivra dans quelques jours ! Cet évènement a été organisé par Cultura Toulon. Si régulièrement, des rencontres ont lieu entre lecteurs pour partager leurs différents avis sur un livre coup de cœur, c’est la première fois qu’un auteur est invité. Double honneur, donc, de participer à cette rencontre avec Julien Sandrel, et d’inaugurer ces petits-déjeuners littéraires, qui, j’espère, seront nombreux !

Nous sommes invités à prendre place dans un salon au rayon littérature. Nous prenons place sur les fauteuils ou chaises. Sur la table basse sont disposées des tartes faites par Sandrine – l’organisatrice de la rencontre – des chouquettes et des viennoiseries. Pour les accompagner, café, thé et jus d’orange nous sont proposés. L’auteur arrive et prend place, à côté de Sandrine, dans le grand canapé nous faisant face. Tous ensemble, nous formons un petit cercle, qui donne à cette rencontre un côté intimiste et singulier – atypique dans une si grande librairie !

Sandrine lance la discussion puis les invités prennent directement la parole en questionnant Julien Sandrel. Voici donc un résumé de cette rencontre…

Tout d’abord, l’aspect visuel des romans est évoqué. Les deux couvertures, en effet, sont très colorées. Pour l’auteur, c’est une façon de contraster avec les quatrièmes de couverture qui peuvent sembler dramatiques. Par ces palettes de couleurs, l’auteur souhaite non seulement mettre en exergue un lien entre ses deux romans, mais aussi montrer au premier coup d’œil que la lecture de ces livres offre au lecteur une large palette d’émotions.

Le thème de la famille est soulevé. Effectivement, si vous avez lu les deux romans dont il est question ici, vous avez remarqué que la thématique familiale est prépondérante (lien mère/fils, lien fille/père…). « Je découvre en écrivant les thèmes qui sont importants pour moi. » Julien Sandrel ajoute qu’il a voulu montrer, dans son second roman, La vie qui m’attendait, comment un même élan d’amour peut être épanouissant dans une situation et complètement névrosant et étouffant dans une autre. L’auteur cherche à « explorer les différentes dimensions de l’amour ». Pour l’auteur, il est indispensable que les histoires s’inscrivent dans une thématique sociétale actuelle pour toucher le lecteur.

A la question de l’exclusivité de personnages féminins qui portent l’action de ses romans, l’auteur répond qu’il cherche à incarner des personnages foncièrement différents de lui. Cette question découle, naturellement de ce fait, sur le procédé d’écriture qui est mis en œuvre. L’auteur écrit par salves, et endosse véritablement son personnage – c’est-à-dire qu’il se met à la place de son personnage en toutes circonstances. Je profite de ce moment pour l’interroger justement sur son rapport aux personnages. Son moment préféré étant la création et l’action de l’histoire, il est content de les laisser vivre de façon autonome ensuite, entre les mains du lecteur.

Avant d’être écrivain à part entière, l’auteur nous confie qu’il était ingénieur, puis dans le marketing. Après un premier thriller non paru à ce jour, c’est avec La chambre des merveilles qu’il est révélé. Ce roman est un véritable phénomène mondial, et est en cours d’adaptation au cinéma.

Il nous reste quelques instants pour les photos traditionnelles, et les dédicaces, souvenir concret de ce beau moment passé en sa compagnie. Nous sommes quelques-uns à rester jusqu’à la dernière minute, à profiter de cet échange constructif autour de derniers ressentis de lecteurs que nous avons pu avoir à tel ou tel moment du livre.

Un moment très humain, une bulle au milieu d’un grand magasin. Une jolie rencontre, avec l’auteur – évidemment – mais aussi avec ces autres lecteurs, qui sont tous repartis sourire aux lèvres.

Je profite de cette chronique pour remercier, bien entendu, Julien Sandrel, pour sa disponibilité, sa sincérité et son humanité, ainsi que l’équipe de Cultura Toulon, et les autres conviés. Comme vous l’avez sûrement déjà lu, le troisième roman est fini et devrait sortir en mars 2020. Et une éventuelle adaptation de la vie qui m’attendait en série télévisée, ça aussi, vous le saviez déjà ? 😉

2 commentaires sur “Petit-déjeuner littéraire avec Julien Sandrel, le 30.10.19, Cultura Toulon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s