Christelle Saïani, Lumière, Librinova.

« Olivier se fond au canapé, ferme les paupières et tend lentement sur son visage un sourire aussi fin qu’un fil de funambule. Quelles idées balancent sur ce fil ? Olivier progresse en ce moment sur un câble vertigineux, dans un espace tendu exempt de toute légèreté. Franchis avec grâce et équilibre la ligne ultime, le regard ciblé sur le point de mire, en dépit de la peur et de la solitude. Ne plus reculer et, jusqu’au dernier pas, prendre le temps malgré tout de parenthèses immobiles où se sentir vivre. Avoir encore le souci du bonheur au moment où l’univers se rétrécit. »

« Alexandre appartient définitivement à une autre planète, la même que celle d’Olivier. Celle où le soleil brille en même temps que la pluie et déploie le spectre continu de la lumière. Celle où les flaques sont faites pour sauter dedans à pîeds joints et où une chanson aussi gaie que « three little birds » peut faire danser la mort. »

En un peu plus d’un an, grâce à ce blog, j’ai eu la chance de rencontrer des auteurs et autrices de divers horizons. Il y a quelque temps, je recevais un message touchant sur Babelio, d’une autrice qui me proposait alors de lire son livre. Vous le savez maintenant bien, il me plaît de découvrir des romans dont je ne soupçonne pas l’existence. Je profite de ce passage pour m’excuser auprès des auteurs qui m’ont envoyé leur livre au format numérique : il est vrai que je privilégie toujours le format papier, et vos écrits peuvent alors rester un peu plus longuement dans ma PAL.

Cette autrice, c’est Christelle Saïani. Après quelques échanges épistolaires (nous avons ce point commun de regretter le temps des lettres, où les mots étaient encore choisis avant d’être posés sur un papier), je reçois ce roman Lumière. J’avais hâte de découvrir cet écrit. Les échanges que nous avions eu étaient riches et ô combien soigneusement écrits. Quelle surprise de recevoir le paquet venant du sud de la France, près d’Aix-en-Provence où j’ai fait mes études !

Ambre est amoureuse de Léo. Alors qu’elle l’attend pour partir en week-end, ce dernier lui annonce que leur histoire touche à sa fin, sans aucune explication. Ambre, dans l’incompréhension la plus totale, est dévastée. En plus, elle ne supporte plus Olivier, son voisin qui frime avec son crâne rasé et qui passe son temps à recevoir des amis pour faire la fête. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’Olivier est atteint d’un cancer. Après une rencontre des plus froides, Ambre s’excuse auprès de ce voisin qui, finalement, n’est pas comme elle le pensait. Elle entre ainsi dans la famille d’Olivier pour découvrir un véritable rayon de soleil, malgré la maladie. Comment Ambre et Olivier vont-ils apprendre à faire face à cette vie, si triste et joyeuse à la fois ?

Ce roman est poignant. Des émotions en pagaille se dégagent au fil des pages. Un thème dur, qui peut nous mettre mal à l’aise à certains moments: qui n’a jamais jugé trop hâtivement un voisin ? Sous les masques colorés se trouvent parfois une irrépressible douleur. Au delà d’un récit de vie, et d’un rappel quant à nos petits bonheurs du quotidien qu’il faut savoir apprécier, ce roman est un arc-en-ciel littéraire. Chaque mot est soigneusement choisi, et posé avec délicatesse sur le papier. Un roman qui nous plonge dans la pleine conscience.

2 commentaires sur “Christelle Saïani, Lumière, Librinova.

  1. J’ai adoré ce livre. Une très très belle histoire, certes triste mais pleine d’espoir. L’écriture est sincère, une découverte littéraire à ne pas louper !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s