Morgane Ortin, Amours Solitaires, J’ai lu.

« Ce livre, je le vois comme le lieu de rencontre de tous ces amoureux solitaires qui sont devenus solidaires sans le savoir. Ensemble, ils ont crée une grande histoire d’amour nourrie de 278 conversations anonymes. Il y aurait pu y avoir des milliers d’histoires d’amour différentes à partir de la belle matière que j’avais. J’ai choisi celle qui va suivre. »

« Si nous aimons, disons-le, si nous désirons, montrons-le. Il y a tellement de nuances et de possibles dans l’expression du sentiment que nous serions bien tristes d’aimer en rejetant l’amour.

J’ai profité d’un après-midi pour faire un tour chez mon libraire préféré. Etant rentrée dans mon Grand Est, j’ai retrouvé mes habitudes. Passer chez mon libraire était LA première chose à faire ! Bien sûr, je me suis attardée sur les nouveautés grand format de la rentrée littéraire (et je vous partagerai d’ici peu mes chroniques sur les livres que j’ai choisis), mais l’expérience de cet été m’ayant charmée au plus haut point – celle de découvrir des romans par hasard – que j’ai aussi choisi bon nombre de romans qui viennent de paraître au format poche. Parmi ces derniers, Amours Solitaires, que j’ai vu régulièrement en grand format lors de mes passages à la librairie, sans jamais le prendre en main ou lire la quatrième de couverture. Un livre intrigant mais qui n’avait jamais su pousser assez ma curiosité. Le voyant sur la table des J’ai lu, je me suis dit « bon, allez, maintenant je le prends pour voir ». Et étrangement, en rentrant, c’est par ce dernier que j’ai commencé. Je l’ai lu en une soirée…

Un échange. Un long échange de messages électroniques, comme nous envoyons – plus ou moins – avec notre téléphone. Une conversation suivie, écrite, à différentes heures du jour et de la nuit, entre deux êtres qui se rencontrent et tombent amoureux. Malgré un amour fou, elle décide de partir à plus de 2000 Kilomètres de lui. Cette relation survivra-t-elle à la distance ? La possibilité d’échanger sans cesse par téléphone interposé suffira-t-elle à réduire cette distance ?

Un livre singulier. Sa forme est atypique: on lit un échange de SMS sur un support papier. Pourtant, à l’inverse, lire un livre sur un ordinateur ou sur un téléphone ne nous surprend plus. Le fond de ce roman est tout aussi exceptionnel. C’est pourquoi j’ai repris les paroles de l’autrice elle-même, et non des extraits du roman en lui-même en ouverture de cette chronique. L’autrice a imaginé cette histoire à l’aide de véritables messages d’amour publiés sur Amours Solitaires, la page instagram qu’elle a dédiée aux déclarations d’amour en tous genres. Sa volonté est de montrer que l’écriture est toujours là, qu’elle a juste changer de support. Cette démarche est des plus intéressantes sur le plan psychologique: alors que le lecteur ne sait rien des personnages, il peut fabriquer la personnalité et l’hsitoire de chacun d’entre eux. D’une universalité des sentiments, ce roman devient particulier pour chaque lecteur. Et si vous en voulez plus, la suite de ce roman vient de paraître chez Albin Michel. Sinon, vous pouvez assouvir votre soif de messages d’amour sur la page instagram qui porte le même titre que le livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s